Acceuil / Blog / Pilule du lendemain

Pilule du lendemain

Konichiwa, mes Japinautes 🙂

Ma copine m’a fait une surprise GENIALE : Une partie de jambe en l’air option préservatif qui craque… Bon, je ne la blame pas…

Ca n’aurait pas été drôle si en plus, tout ceci ne s’était déroulé dans le pays le moins moderne du monde en ce qui concerne la contraception en tout genre, d’urgence ou pas, le Japon !

Suite à cela, j’ai cherché sur internet comment obtenir la pilule du lendemain sur l’Archipel et me suis rendue compte qu’à ce sujet, les internets sont tout d’un coup étrangement vides et silencieux en français, à part un ou deux sujets du forum vie pratique au Japon.org, où la plupart des utilisateurs se permettent surtout de bonnes leçons de morale sur la prise de la pilule, le préservatif et « haan, la pilule du lendemain n’est pas la solution, c’est pas bien, faut pas faire ça », oui bien sûr, je le dirai aux futurs préservatifs qui croiseront le fer avec un utérus…

Bref, j’ai donc décidé de faire un sujet là-dessus, car j’ai pu tester ( enfin ma copine :p)   la pilule du lendemain au Japon en me renseignant sur des forums santé japonais.

Brièvement, la pilule du lendemain, qu’est-ce que quoi ?

C’est une solution médicamenteuse d’urgence à laquelle les femmes peuvent avoir recours après un rapport non protégé afin d’éviter une grossesse non voulue.

Par « rapports non protégés », il faut comprendre une pénétration vaginale sans préservatif, ou avec préservatif mais craqué, et sans prise de contraceptif efficace à plus de 99% comme la pilule, le stérilet, l’implant… Certains auront des théories comme quoi si le monsieur sort avant éjaculation, il n’y a pas de risques ou bien si on fait l’amour entre le 3ème jour et le 5ème jour et demi du cycle, ça va… Ici n’est pas le sujet pour en débattre, sachez qu’à part les moyens contraceptifs pré-cités, tout rapport à n’importe quel moment du cycle et même avant éjaculation peut mener à une grossesse non voulue, vous vous renseignez pour savoir comment.

La pilule du lendemain est une solution, certes, mais elle n’est pas efficace à 100%, elle doit être prise dans les 72h après le rapport non protégé, sachant que le plus tôt le mieux, et elle ne doit pas être la solution miracle à chaque fois qu’on a envie de tirer un coup ! Elle implique des effets secondaires assez contraignants, elle modifie le cycle hormonal et encore une fois, son taux d’efficacité n’est pas 100%.

En France, se la procurer relève du jeu d’enfant, aller acheter une baguette de pain à la boulangerie du coin ne vous prendrait pas plus de temps. Il suffit d’aller à la pharmacie et demander la pilule du lendemain, 10 euros après vous l’avez, vous la prenez, et l’affaire est réglée.

Au Japon, disons que vous auriez préféré ne pas avoir de rapports de toute votre vie… Non j’exagère un peu à peine mais, très sérieusement, il faudrait que les Japonais évoluent un peu.

Où trouver la pilule du lendemain au Japon ?

Enfin bref, en cas d’urgence, vous pouvez vous procurer la pilule du lendemain dans presque toutes les cliniques gynécologiques. En japonais, elles s’appellent « fujinka » . D’autres cliniques la proposeront peut-être, donc si vous avez une clinique près de chez vous qui n’est pas spécialisée en gynécologie, allez-y toujours, on ne sait jamais.

La pilule du lendemain se dit « kinkyû hinin piru » ou « morning after pill » (sachant qu’il faut prononcer ça à la japonaise ou bien vous pouvez avoir du mal à vous faire comprendre).

Comment se déroule la consultation pour obtenir la pilule du lendemain ?

Au Japon donc, on vous fera passer une consultation gynécologique. Un questionnaire vous sera remis avec les questions indiscrètes basiques : avez-vous déjà eu des rapports sexuels ? votre taille, poids, âge ? avez-vous un membre de votre famille qui est mort du cancer du sein ? tout ça tout ça.

Ensuite, on vous tendra un petit gobelet et on vous amènera proprement aux toilettes, afin que vous leur serviez votre meilleur cru urinaire. Ensuite viendra la consultation avec le dit-médecin. Il ne vous posera que quelques questions en fait, elle n’a pas eu besoin de passer sur la table, et il vous demandera de choisir entre les deux pilules.

Prix et aspect de la pilule du lendemain au Japon :

Deux pilules bien différentes :

– La première s’appelle Yappe. Elle coûte 8400 yen (environ 63 euros), et se présente sous la forme de 4 pilules, deux à prendre immédiatement et deux à prendre 12h après.

Elle n’est pas chère. Vous m’aviez bien compris, son taux d’efficacité est estimé entre 85 et 90%, et elle est connue pour engendrer des effets secondaires assez forts.

– La deuxième s’appelle Norurebo. Elle coûte 15750 yen (environ 120 euros ) et se présente sous la forme de 2 pilules à prendre immédiatement. Son taux d’efficacité est estimé à plus de 95%, ses effets secondaires sont limités. Mais elle coûte 120 put**n d’euros ^^

Le médecin vous les donne, vous payez, vous êtes content d’être Français et vous dites que la prochaine fois que vous venez au Japon pour une longue période de temps, vous ferez un stock !

Voilà pour la pilule du lendemain au Japon !

Si vous avez des questions, hésitez pas à les poser en commentaire à la suite du poste

 

En direct de la toile japonaise ,Mr vitet !

A propos Mr vitet

Je suis un français vivant au japon qui souhaite partager son expérience. Il est toujours difficile de vivre dans un nouveau pays. C'est pour cela que j'ai choisi de créer ce site internet afin d'apporter l'aide que je n'ai pas eu.

Mais aussi

NHK_logo.svg

NHK les vautours pour le service publique japonais

Konichiwa mes Japinautes 🙂 Des agents de la NHK , la télévision japonaise publique au …

Laisser un commentaire